, , , , ,

DroiX Stheno F7 Gaming Mini PC avec GTX1650

Stheno
  • Intel® Core™ i7-9750H 4.50GHz, TDP : 45W
  • Jusqu’à 32 Go DDR4 double canal ; 1 To NVMe
  • NVIDA GTX1650 4GB GPU
  • Support double moniteur, [email protected]
  • WiFI et Bluetooth à double bande ; USB 3.0
Availability:

En stock (peut être commandé)

From 967,54

Effacer

Le mini PC de jeu Stheno DroiX Stheno F7 n’est pas le premier mini PC de cette marque puisque nous avons déjà vu le Nvisen Y-MU-01 qui est également une solution assez originale sur le marché. Détail important à noter concernant ce modèle précédent, son prix a largement dévié entre son annonce et les semaines qui ont suivi. Ce n’est ni une obligation ni une règle, mais cela pourrait être une bonne surprise pour ce nouveau venu.

Le mini-ordinateur de jeu DroiX Stheno F7 est équipé d’un Intel Core i7-9750H, un processeur hexa-core à douze threads cadencé entre 2,60 et 4,50 GHz avec 12 Mo de cache et une carte graphique Intel UHD 630. Cette puce a un TDP de 45 watts, qui doit être correctement dissipé sur un châssis de ce type. Cette puce est conçue par Intel pour équiper les ordinateurs portables et son intégration dans un MiniPC de ce type n’est donc pas une hérésie, à condition bien sûr que le refroidissement interne soit à la hauteur.

Elles montrent un grand évent latéral sur le châssis et une ouverture sous la machine. Il y a donc beaucoup d’espace pour que l’air frais et la chaleur puissent être évacués de la machine comme un ordinateur portable. Le mini PC de jeu en aura besoin car son équipement ne s’arrête pas là. Il y a également un processeur graphique supplémentaire avec un chipset Nvidia GTX 1650. Avec cet équipement, le Stheno F7 offrira de belles performances en termes de calcul et d’affichage.

D’autant plus qu’il peut être équipé de 16 à 32 Go de RAM DDR4 sur deux emplacements SoDIMM DDR4 double canal. En réalité, la machine peut parfaitement gérer jusqu’à 64 Go de mémoire vive, mais la marque ne propose pas cette option. Le stockage va de 256 Go à 1 To de SSD via un modèle M.2 2280 non détaillé. L’appareil offre également une baie SATA 3.0 de 2,5″ pour ajouter facilement un second stockage. Attention toutefois, la baie ne supporte que les SSD de 7 mm d’épaisseur.

Le tout tient dans un format compact de 22,2 cm de large sur 19,5 cm de profondeur et tout de même 4 cm d’épaisseur. Ce n’est pas le plus petit des appareils de ce type, mais c’est ce que l’on attend d’un appareil de ce type. Il est donc possible que l’appareil ne génère pas trop de bruit pour une utilisation intensive.

Le reste de la machine est plus classique même si certains détails peuvent être gênants comme le panneau frontal sans aucune connexion. Seul un bouton est présent pour démarrer la machine. Au dos, en revanche, il est assez complet puisque nous trouvons de gauche à droite : une prise d’alimentation, un port USB Type-C, un DisplayPort, un HDMI, deux USB 2.0 Type-A, quatre USB 3.0 Type-A, un port Gigabit Ethernet et une prise combo audio 3,5 mm. Il manque peut-être à l’appareil un lecteur de carte mémoire, mais il est assez complet. Le Nvisen GX01 propose également un dispositif Wifi5, monté sur un emplacement M.2 2230, qui offre également Bluetooth 4.0.